presentation-gone_girl

Présentation du film Gone girl

Gone girl, de son titre français Les Apparences, est un film basé sur le célèbre roman de Gillian Flynn qui porte le même titre. C’est un film qui a voulu montrer la société américaine sous son vrai visage : une société centrée sur les apparences, comme Black Mirror. Le film a été produit par les sociétés Naw Regency Pictures et Pacific Standard. Les acteurs principaux sont Rosamund Pike et Ben Affleck.

Résumé du film

Nicholas ‘Nick’ Dunne et sa femme Amy Elliott Dunne semblait filer le parfait amour jusqu’au jour où cette dernière disparaît, justement à l’anniversaire de leur cinq ans de vie commune. Nick semble ne pas trop s’en préoccuper vu la vie qu’il mène derrière le dos de sa femme : les soirées arrosées qu’il passait dans le bar tenu par sa sœur jumelle Margo ‘Go’ Dunne, sa passion pour les jeux vidéos et la jeune maîtresse qu’il entretient dans le dos de son épouse. Pourtant, il était un compagnon aimant et attentionné auparavant et Amy, qui était qualifiée de talentueuse et dont l’avenir s’annonçait être brillant, a tout laisser de côté pour quitter New York et suivre Nick au Missouri. gone-girl-avis Les parents de la jeune femme traversant une mauvaise passe, la jeune femme a usé de tous ses avoirs pour les tirer du désarroi. Son air pas inquiet a donc vite fait de le placer dans la liste des suspects.  Vu l’ampleur que prend l’affaire au niveau local, Nick commence à mener sa propre enquête en commençant à fouiner dans le passé de la femme qu’il a épousé. Il y découvre ses deux ex : Desi Collings, un homme qui est tombé éperdument amoureux d’Amy mais contre qui celle-ci a obtenu une ordonnance restrictive et Tommy O’Hara dont la vie a été complètement anéantie suite à sa relation passée avec Madame Dunne.

Quand l’intrigue s’intensifie

En effet, ce dernier décrit la jeune femme comme une manipulatrice qui n’a pas froid aux yeux et qui est prête à falsifier des preuves pour détruire la vie de gens. D’ailleurs, la jeune femme a fait en sorte de fabriquer des preuves pour inculper son ex de voleur et de délinquant sexuel, le condamnant à être chômeur toute sa vie. Cependant, le journal intime d’Amy révèle qu’elle a simulé sa propre mort pour faire payer ses erreurs à son mari. Pour cela, elle s’est entaillée et a versé son sang dans la maison puis l’a essuyé à la va-vite pour que les policiers arrivent à voir les traces de sang grâce au luminol. Quand Nick s’aperçoit que sa maîtresse veut faire éclater sa relation extra conjugale au grand jour pour gagner en popularité, il décide de faire son mea-culpa devant les médias même si sa maîtresse est passée avant lui devant l’écran de télévision. C’est alors qu’Amy décide de réapparaître à la surface. Avec un scénario parfaitement élaboré pour expliquer son absence. Nick et sa famille savent qu’elle a fait un meurtre mais aucune preuve pour la coincer. De plus, il s’avère qu’Amy porte l’enfant de Nick.