subway-surfer-logo-megacodecpack

Subway Surfer : critique sur le jeu phare de Sybo

megacodecpack-subwaysurfersParmi les jeux mobiles qui se sont démarqués sur Google Store, comme ce jeu a grand succès, il y a Subway Surfer. Référence dans le monde du running game, ce jeu disponible sur iOS et Android fait des adeptes à chaque nouvelle version annoncée. Catégorisé parmi les classiques de jeux mobiles près de Temple Run ou encore de Granny Smith, Subway Surfer s’impose comme un des jeux les plus téléchargés des stores online.

Jouer les petits délinquants sur mobile

subwaysurfer-megacodecpackLes fans de running game le savent : les jeux de cette catégorie offrent invariablement un scénario loufoque qui expliquera la course-poursuite indispensable à la partie. Comme ses prédécesseurs, Subway Surfer ne dérogera pas à la règle et se basera sur l’histoire d’un petit délinquant qui va taguer un train avant de se faire prendre la main dans le sac. Ce petit prélude a pour seule ambition de justifier une course qui partira un peu dans tous les sens.

Le personnage principal est ainsi un jeune garçon qu’il faut guider alors qu’il détale loin du policier qui le prend en chasse. Le principe est simple et ne demande pas que quelques réflexes pour se maîtriser. Tout au long de la partie, l’avatar devra également récupérer le maximum de pièces d’or. Éparpillées sur ses trajectoires, ces petites monnaies servent également de repères sur les rails que le personnage doit suivre. Le but du jeu : battre votre record personnel, et pourquoi pas celui de vos amis.

Un jeu facile… en théorie

Le beau running game qu’est Subway Surfer semble être tout ce qu’il y a de plus facile à jouer. En théorie, il suffit de diriger le personnage pour qu’il reste hors de la portée du policier le plus longtemps possible. Sauf qu’en chemin, le petit délinquant rencontre un bon nombre d’obstacles qui sont loin de lui faciliter la vie : des barrières, des chemins qui changent de direction, des panneaux de circulation qui bloquent la route, des trains qui arrivent en sens inverse… Sybo n’a pas lésiné sur les moyens pour déstabiliser les joueurs. Jouer à Subway Surfer revient un peu à faire le parcours du combattant. S’il est relativement facile de s’habituer aux petits obstacles du début, les choses se compliquent rapidement à mesure que la vitesse de la course s’accentue ou que le joueur commence à s’engourdir.

Des bonus pour le game

subway-surfers-face-megacodecpackSi le jeu créé par Kiloo Games et Sybo Games réussi l’exploit de ne pas ennuyer même après plusieurs parties, il se démarque aussi par les bonus qu’il est possible d’acquérir sur le jeu. Selon vos préférences, vous pourrez ainsi choisir entre des bottes qui augmentent la hauteur du saut, un jet-pack qui vous enverra à plusieurs pas en avant, ou encore à un aimant à pièce qui facilitera votre collecte. Bien que ces ajouts soient limités dans le temps, ils donnent un coup de peps au jeu qui gagne tout de suite en intérêt. Les récentes mises à jour permettent même d’obtenir des clés grâce auxquelles il est possible de reprendre la partie là où le personnage s’est fait tuer.